LE LASIK

Le Laser in-Situ Keratomileusis plus communément appelé Lasik
Le Lasik est aujourd’hui la technique la plus utilisée au monde pour corriger la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme. Il existe deux variantes du Lasik :

  • le Lasik réalisé au moyen d’un microkératome puis d’un laser excimer (Lasik standard)
  • le Lasik réalisé au moyen d’un laser femtoseconde puis d’un laser excimer (Lasik 100% laser)

Cette dernière variante (Lasik 100% laser) est la plus récente et la plus sécurisée car elle permet une correction entièrement automatisée.

Le Lasik est donc une technique opératoire en deux étapes. Le tout premier cas de Lasik remonte en 1989 en Grèce par le Docteur Ionnis Pallikaris. Le Lasik s’est rapidement imposée comme la technique de référence pour corriger la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme car, contrairement à la technique PKR, elle offre des suites opératoires très confortables. En effet, après un Lasik, le sujet peut reprendre son travail dès le lendemain.

Le Lasik : 1 technique, 2 étapes

1ère étape : création du volet cornéen

Au lieu d’appliquer le laser directement sur la cornée comme dans la technique PKR, le chirurgien réalise un volet ou « capot » cornéen. Jusque dans les débuts des années 2000, ce volet cornéen était réalisée uniquement au moyen d'un microkératome, rabot de micro-chirurgie équipé une lame métallique à usage unique. Depuis, le laser femtoseconde a remplacé le microkératome apportant bien plus de précision et de sécurité dans cette première phase de l’opération par technique Lasik.

2ème étape : remodelage de la cornée dans son épaisseur (sous le volet cornéen)

Le chirurgien soulève le volet et peut ainsi remodeler la cornée dans son épaisseur grâce au laser excimer. Depuis sa première utilisation en 1987, laser excimer est le seul à être utilisé pour remodeler la cornée.

Une fois la cornée remodelée et débarrassée de son ou ses défauts visuels, le chirurgien repositionne le volet à sa place initiale. Le volet adhère immédiatement à la cornée par capillarité. La nouvelle courbure de la cornée permet à l'image de se placer précisément sur la rétine. Le Lasik permet de corriger la myopie de -1 à -12 dioptries, l'hypermétropie de +1 à +6 dioptries, l’astigmatisme de -6 à + 6 dioptries.