La myopie

Avant tout, la myopie courante n’est pas une maladie. Pour obtenir une vision nette, l’image des objets lointains doit être focalisée sur la rétine. La myopie se caractérise le plus souvent par un oeil trop long qui engendre une focalisation de l’image en avant de la rétine. Un sujet myope voit ainsi flou en vision de loin. Par contre, les myopes ont une vision de près nette et peuvent donc lire sans correction optique.

Evolution :

En règle générale, la myopie apparaît dès l’enfance, vers 6-8 ans, et évolue jusqu’à20-25 ans. La myopie se stabilise ensuite. Elle peut parfois survenir encore plus tôt (myopie congénitale) ou apparaître bien plus tard, après 20 ans. Plus la myopie apparaît tôt dans l’enfance, plus elle sera importante et évolutive.

Contrairement aux idées reçues, la myopie n’empêche pas ou ne retarde pas la presbytie. Lorsque le sujet myope devient également presbyte, il voit flou quand il porte ses lunettes de lecture. En revanche, il arrive à lire quand il retire ses lunettes (la distance de lecture diffère suivant l'importance de la myopie). Le myope croit ainsi devenir presbyte plus tardivement ou croit faussement que sa myopie s'améliore avec les années.

Signes :

Chez l’adulte, la myopie se manifeste par une vision de loin floue. Nous avons tous vu autour de nous certaines personnes plisser les yeux pour tenter de voir quelque chose. Il s’agit là de sujets myopes (myopie faible) qui parviennent parfois à améliorer leur vision grâce à ce mécanisme. Chez l'enfant, la myopie se manifeste également par une mauvaise vision de loin mais il est difficile de la diagnostiquer. En effet, beaucoup d’enfants atteinent de myopie ne se plaignent pas de ce défaut visuel. D’où l’importance de faire suivre régulièrement la vue de ses enfants par un ophtalmologiste. Les enseignants peuvent détecter une myopie chez un élève qui éprouve des difficultés à voir le tableau ou qui se rapproche anormalement de ses cahiers. La myopie peut enfin apparaître plus tard, notamment chez certains étudiants.

Mesure :

La myopie s’exprime en dioptrie (correction optique nécessaire) ou en dixièmes (acuité visuelle). La dioptrie correspond à la puissance d'une correction optique (verre ou lentille) placée devant l'oeil afin que ce dernier puisse voir nettement. Exemple, une personne myope de –1 dioptrie voit parfaitement sans correction jusqu’à un mètre de distance. Au-delà, les objets qu’elle perçoit sont flous. Cette personne myope a besoin d'une correction (verre ou lentille) de -1 dioptrie pour voir nettement en de près et de loin. Les dixièmes correspondent à la taille des lettres en vision de loin. Les dixièmes permettent de mesurer l'acuité visuelle. Plus les lettres lues en vision de loin sont petites plus les dixièmes augmentent.